Présentation

lab11-300x225

 

Les principaux objectifs assignés au laboratoire lors de sa création ont été élaborés en fonction des différents axes de recherche des différentes équipes et une concertation très large avec les chercheurs toutes spécialités confondues. Donc le laboratoire de métallurgie et de physique des matériaux répond conjointement à une multitude de préoccupations de la recherche scientifique et du secteur industriel. Les domaines qui ont été ciblés concernent les matériaux en général et leurs applications en particulier.
Les différentes équipes ont activé depuis la création du laboratoire à ce jour dans le cadre des thèmes déjà entamés qui ont été pris en charge matériellement ainsi qu’en parrainage.
Parmi les travaux, notre laboratoire s’intéresse à plusieurs catégories de recherche, notamment l’exploitation des carrières, leur optimisation dont celui de la flottation des minerais sulfurés (ZN, FeS2, PbS) de la mines de Chaabet El Hamra – Sétif, ainsi que le comportement des minerais de fer à la séparation par procédés radiométrique et électrostatique. Egalement, l’étude d’un modèle informatique de la fragmentation dans les carrières a été effectuée. L’étude d’un modèle informatique de la fragmentation dans les carrières a été réalisée pour la première fois .L’étude d’impact des exploitations souterraines sur l’environnement du sol et du sous sol a été prise en considération. Dans un autre contexte, plusieurs projets ont été réalisés. Nous citons :
Le Comportement des minerais de fer à la séparation par procédés radiométrique et électrostatique.
L’étude des performances des chargeuses frontales dans les mines à ciel ouvert et optimisations de leurs paramètres.
La Valorisation des minerais feldspathiques par les procédés pneumatique et magnétique : application à la mine Ain-Barbar / Annaba.
L’étude de comportement d’un tunnel par la méthode des éléments finis. Cas tunnel métro d’Alger
La Contribution à l’amélioration de la performance d’un hydro cyclone (dans le contexte d’un circuit de broyage).
Les autres équipes ont traité des thèmes polytechniques où un intéressement aux matériaux composites a été l’objet des travaux de laboratoire. Un travail de fabrication et de conception d’une prothèse tibiale pour handicapés a été réalisé. Il y a eu une caractérisation du matériau stratifié et le calcul des différentes propriétés. Différentes techniques expérimentales ont été pratiquées, comme la thermographie infrarouge, l’émission acoustique, et la corrélation d’images. Ces travaux ont été faits dans le cadre d’une thèse de doctorat d’état. Les matériaux confectionnés sont de deux sortes .Un premier matériau qui est un simple stratifié verre /perlon et un autre matériau qui est tout à fait nouveau car il consiste en l’utilisation d’un nouveau type de renfort qui est le granulé de noyaux de dattes. Des résultats prometteurs ont été trouvés, Par ailleurs, les travaux de laboratoire se sont intéressés aux problèmes de corrosion des équipements pétroliers où plusieurs travaux ont été effectués, à savoir la soutenance d’une thèse de doctorat sur le thème de la corrosion des revêtements des réservoirs pétroliers.
Le thème de la corrosion a été étendu même aux échangeurs de chaleur au niveau pétrolier.
Des thèmes de mécanique en matière de construction mécanique ont été développés et des projets sont en cours de réalisation.
Les énergies renouvelables avec la collaboration de l’université de Brest ont été intégrées dans le programme de recherche du laboratoire où plusieurs communications et publications ont couronné ce travail.

Le domaine des Génies des Surfaces propose une approche pluridisciplinaire d’optimisation de la surface des matériaux en vue de leur adaptation à diverses fonctions et diverses sollicitations mécaniques dans leur environnement “chimique et thermique.”
Ses objectifs scientifiques sont d’une part, de concevoir et de maîtriser un ensemble de procédés de traitements de surface (traitements thermochimiques, dépôt….) qui mettent en œuvre des réactions hétérogènes gaz/solide, le plus souvent assistées par des plasmas froids et d’autre part, de caractériser les propriétés fonctionnelles des surfaces transformées en relation avec leur composition, leur microstructure, leurs propriétés physiques et mécaniques, compte tenu des paramètres d’élaboration.
La modélisation et simulation est axée sur la prédiction des défauts dans les pièces réalisées. La simulation du remplissage et de la solidification des pièces de fonderie et autres domaines de mise en forme est une étape indispensable pour optimiser la conception des moules.
La recherche porte sur l’étude de la solidification de l’alliage coulé et des transferts thermiques en en vue de prédire les éventuels défauts dans les pièces considérées.
L’utilisation de l’informatique facilitera d’une part, l’acquisition des mesures et leurs dépouillements, d’autre part, la simulation de certains phénomènes ciblés.
L’intérêt de l’étude des phénomènes physiques se présentant lors de la solidification du moule est centré sur la possibilité de faire une estimation du champ thermique initial lequel permet de réaliser la simulation de la solidification du métal coulé.

Objectifs de recherche scientifique et de développement technologique :

 

Les principaux objectifs du laboratoire s’inscrivent dans une politique scientifique basée sur la compréhension et la maîtrise des techniques dans les différents domaines traités à l’échelle industrielle.

Les activités de recherche pour le futur seront étendues conformément au programme assigné.

Les thèmes supervisés par les huit équipes sont :

L’équipe  dont l’axe de recherche est l’étude des structures et de leurs propriétés avait comme objectif la mise en place de techniques expérimentales actuelles permettant l’analyse à distance des assemblages comme la corrélation d’images et la thermographie infrarouge. Ensuite, la concrétisation et la mise en œuvre surtout de la corrélation d’images. II était prévu le renforcement, la diversification et l’élargissement de l’utilisation des techniques de contrôle non destructif par l’application de la technique des émissions acoustiques à la détermination des propriétés des matériaux. Cependant, ces travaux envisagés par les chercheurs n’ont pu être concrétisés pour causes de non disponibilité d’équipements, ce qui ne nous a pas permis d’appliquer fidèlement le programme souhaité. Malgré cela nous avons pu effectuer des travaux scientifiques importants qui ont été étoffés par des publications et communications internationales. Aussi, le plus important, le domaine des matériaux composites et leurs applications ont été intégrés. Des travaux sont  effectués sur l’optimisation de l’utilisation des matériaux composites en biomécanique par la conception et la fabrication d’une prothèse tibiale pour handicapés. Elle a eu le privilège d‘expérimenter un nouveau matériau qui est le granulé de noyau de dattes. Un travail de caractérisation important a été réalisé et qui a fait l’objet de publications.

Le domaine minéralurgie et environnement  s’occupe du développement de la recherche dans les minéraux en général et l’environnement minier en particulier.

Plusieurs thèmes de recherches ont étés réalisés dans les domaines de la fragmentation des minerais c’est-à-dire de sa préparation jusqu’à la séparation des minéraux avec des entreprises nationales.

Comme il a été spécifié dans le rapport bilan, plusieurs publications et communications internationales,   ainsi      que des soutenances de  Doctorat et de Magistèreont été réalisées.

Egalement, l’étude d’un modèle informatique de la fragmentation dans les carrières a été effectuée. Cette étude a été réalisée pour la première fois.

Les autres équipes ont traité des thèmes pluridisciplinaires.  Les matériaux composites ont été l’objet des travaux de laboratoire. Un travail portant sur la fabrication et la conception d’une prothèse tibiale pour handicapés a été entrepris. Les composites ont été caractérisés et le calcul des différentes propriétés effectué. Différentes techniques expérimentales ont été pratiquées, comme la thermographie infrarouge, l’émission acoustique, et la corrélation d’images. Ces travaux ont été faits dans le cadre d’une thèse de doctorat d’état. Les matériaux confectionnés sont de deux sortes .Un premier matériau qui est un simple stratifié verre /perlon et un autre matériau qui est tout à fait nouveau car il consiste en l’utilisation d’un nouveau type de renfort qui est le granulé de noyaux de dattes. Des résultats prometteurs ont été trouvés, ce qui a permis une soutenance de thèse de doctorat et une communication internationale.

Par ailleurs, les travaux de laboratoire se sont intéressés aux problèmes de corrosion des équipements pétroliers où plusieurs travaux ont été effectués, à savoir la soutenance d’une thèse de doctorat sur le thème de la corrosion des revêtements des réservoirs pétroliers.

Le thème de la corrosion a été étendu même aux échangeurs de chaleur au niveau pétrolier.

L’équipe de mécanique a développé des thèmes de mécanique en matière de construction mécanique où un projet sur les frottements est en voie de réalisation.

La modélisation et simulation des matériaux s’est axée sur la prédiction des défauts dans les produits de qualité.

Des conventions vont être signées avec des entreprises Algériennes et des instituts étrangers dans le cadre d’échanges bilatéraux dans le domaine de la recherche.

Le futur objectif du laboratoire c’est d’augmenter les prestations et les collaborations avec le secteur industriel et universitaire.

Il y a lieu de signaler le non disponibilité de budget conséquent pour l’achat d’équipements, par voie de conséquence, la non acquisition d’un matériel adéquat ne pourra aider la recherche appliquée  et même la collaboration avec l’entreprise, notamment en matière d’assistance et conseil d’une part et surtout dans le domaine de la mesure de la performance industrielle.

  crsict 2014: crsict.univ-annaba.dz